Mons-Centre

Jordan Ponchant a déjà été condamné à vingt ans pour meurtre

Au tribunal de Mons, ce 17 mars, Jordan Ponchant, originaire de Quiévrain, était jugé pour des faits de violence qui se sont déroulés en 2013. Le 30 janvier, d’abord, et le 7 février, ensuite, le jeune homme alors âgé de 19 ans avait donné des coups à sa maman, entraînant pour elle une incapacité de travail. Il a déjà été condamné, en 2016, à vingt ans d’emprisonnement suite au meurtre de sa compagne.

Aujourd’hui âgé de 23 ans, Jordan n’a jamais nié les faits. Au contraire, il s’en veut terriblement. “J’étais alors dans une mauvaise passe. J’ai énormément de regrets. J’ai vraiment honte de ce que j’ai fait.” Et si on sent de l’émotion dans la voix du prévenu, on comprend très vite qu’il n’évoque pas uniquement les coups à sa maman en disant cela.

Il se souvient et regrette aussi les faits qui ont eu lieu à Saint-Ghislain en février 2015, deux ans plus tard. À cette époque, Jordan était toujours dans sa mauvaise passe. Il avait alors tué sa compagne, Aurore Deplus, d’une balle dans la tête. Pour ces faits, il a été condamné à une peine de vingt ans de prison par la cour d’assises du Hainaut.

Dans son réquisitoire, le procureur déclare que cette autre peine, intervenue entre le moment des coups à sa maman et l’audience de ce jour, suffit au ministère public. Il estime que ces vingt années laisseront au prévenu le temps de réfléchir à ce qu’il a fait. Il laisse donc à la Juge l’appréciation de savoir si oui ou non, il est nécessaire de faire plus. Quant à l’avocate du prévenu, elle semble d’accord avec le procureur. Elle évoque “un contexte de violence, d’immaturité et de manque de cadre” dans lequel évoluait à l’époque le prévenu.

Le jugement sera rendu le 21 avril 2017.