Mons-Centre Le tribunal acquitte une femme, et c’est un homme qui se présente en cour d’appel

Le ministère public a requis, mercredi devant la troisième chambre de la cour d’appel du Hainaut, une peine comprise entre 6 et 12 mois de prison contre Nathan (49 ans), prévenu d’un abus de confiance et de divers fraudes informatiques au préjudice d’un octogénaire. Nathan avait été acquitté par le tribunal correctionnel de Charleroi le 29 juin 2017 alors qu’il s’appelait… Nathalie ! Entretemps, cette ancienne employée du CPAS de Chatelet est devenue un homme.

"Madame, oh pardon, Monsieur" : les acteurs judiciaires de ce procès ne savaient plus vraiment comment appeler le prévenu qui est poursuivi pour avoir détourné un peu plus de 31.000 euros du compte d’un octogénaire à son profit. L’octogénaire avait fait appel à une aide-ménagère auprès du CPAS et Nathalie avait été envoyée chez lui au début de l’année 2012.

Nathalie a été licenciée en mai 2013 et sa remplaçante n’a retrouvé que quatre euros sur le compte de la victime, laquelle avait encore plus de 30.000 euros sur son compte un an plus tôt. Outre d’importants retraits et transferts bancaires, des achats de carburant ont été constatés alors que l’octogénaire n’avait pas de véhicule. Des donations avaient suscité également la curiosité des enquêteurs.

Nathalie avait été acquittée par le tribunal au bénéfice du doute. Pour l’accusation et la partie civile, ce doute n’existe pas et ils ont sollicité la condamnation de Nathan puisque Nathalie est devenue un homme.

Nathan, quant à lui, soutient que la victime voulait priver ses deux filles de sa maigre fortune. Parties civiles, les filles contestent. Arrêt le 7 mars.