Mons-Centre La zone de police Mons-Quévy s'est équipée d'un nouveau système de détection très rapide de l'alcool.

C'est ce vendredi soir que sera officiellement lancée la campagne BOB. Pour l'occasion, la police de Mons-Quévy utilisera un nouvel outil de mesure de l'alcoolémie des conducteurs : le Sampling.

Avec ce système de détection rapide, les automobilistes ne devront même pas souffler dans le "ballon". L'appareil détecte si de l'alcool est présent dans l’habitacle d’un véhicule.

L'objectif étant de gagner du temps lors des contrôles. "Le but de l'appareil est de pouvoir contrôler s'il y a une odeur d'alcool dans l'habitacle d'un véhicule" , explique la police. "Si c'est positif, le conducteur devra ensuite souffler pour confirmer s'il a bien bu de l'alcool."

Pour que l'appareil fonctionne correctement, plusieurs conditions sont nécessaires. "L'outil fonctionne dans une température entre -15 et +50 degrés. Au-delà, le test n'est pus fiable. Il faut également qu'il n'y ait pas de fumée de cigarette dans l'habitacle donc on demande aux gens d'arrêter de fumer au moment du contrôle."

Les policiers feront usage du Sampling dès ce soir. Voilà les automobilistes prévenus...