Mons-Centre Les hommes de Pascal Buntinx ont égalisé en toute fin de rencontre sur penalty

Une semaine après l'horrible blessure de Laurent Kwembeke et qui a provoqué l'arrêt du match, les joueurs du Symphorinois se déplaçaient sur le terrain synthétique du Pays Blanc.

"Nous savions que la rencontre allait être compliquée mais avec ce que nous avons vécu la semaine dernière, cela ne nous a pas facilité les choses", explique Pascal Buntinx, le coach du Symphorinois. "Déjà à l'échauffement, je sentais que mes joueurs n'étaient pas dedans."

La première période s'avérait en effet compliquée pour les visiteurs qui voyaient leurs adversaires monter en puissance au fil des minutes. Rjillo crucifiait même Laus, le portier du Symphorinois, sur une magnifique frappe.

Au retour des vestiaires, la tâche se compliquait encore pour les joueurs du Symphorinois qui se retrouvait à dix suite à la deuxième carte jaune de Brasseur. Ils ne baissaient cependant pas les bras et réussissaient à décrocher le point du match nul en obtenant un penalty en toute fin de match. Bouyon le convertissait et donnait le point du nul à son équipe.

"Nous étions en deçà au niveau de l'engagement mais la mentalité y était face à un adversaire coriace sur son terrain synthétique. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard s'ils sont dans le top 6. De notre côté, il va falloir continuer à travailler pour retrouver notre niveau avant de retrouver Monceau et Tertre", assurait le coach.

Pays Blanc : Delvingt; Gramtine, Renard, Duval (60e Boulanger), Hovine, Rjillo, Delannoy, Leleu (52e Labarrere), Delval, Taquet (75e Leclercq), Chantry.

Symphorinois : Laus; Citron (81e Harnould), Brasseur, François, Druart, Romano (63e Dell’Aquila), Sotteau, Joret, Sergeant, Bahenduzi (63e Debus), Bouyon.