Mons-Centre

Les pompiers restent en alerte en cas de nouveau foyer

Un important déploiement de pompiers était venu s'installer ce mardi 16 mai à la rue Jean-Jacques Rousseau de Pâturages suite à un important incendie dans un bâtiment à l'abandon. Des riverains avaient en effet alerté les hommes du feu, inquiétés par de gros dégagements de fumée noire.

Le feu avait été maîtrisé le soir-même, mais les pompiers ont malgré tout effectué différentes visites de contrôles pendant la nuit et ce mercredi matin, afin d'éviter que l'incendie ne reprenne de façon trop conséquente. 

A la troisième visite, les pompiers ont constaté qu'un foyer avait repris, mais celui-ci a très vite été éteint.

« Il y avait énormément de poutres dans le bâtiment et on s'attendait à des reprises. Le feu peut facilement se recréer un chemin dans ce genre de situation. Il suffit que cela s'effondre un peu sur une poutre encore rougie par l'incendie, et un foyer peut se rallumer. C'est probablement ce qu'il s'est passé lors de cette troisième visite. C'est tout à fait courant dans des incendies de cette ampleur », nous expliquent les pompiers de Mons.

Selon nos dernières informations, des travaux de déblaiement auraient commencé sur place, pour tenter de dégager au plus vite les décombres de cette ancienne école. Les pompiers restent toutefois en alerte et sont prêts à intervenir si les personnes en charge de ces travaux trouvaient un nouveau foyer.

Cet incendie a causé des dégâts colossaux sur le bâtiment de cette ancienne école de formation professionnelle. Celui-ci, propriété de l'IRSIA, était laissé à l'abandon depuis plusieurs années. 

Aucun blessé n'était à déplorer dans l'incendie, mais certaines parties du bâtiment, dont les fondations étaient principalement en bois, vont être abattues rapidement pour éviter qu'elles ne deviennent une menace.