Mons-Centre Au Roeulx, des riverains redoutent un projet de stockage de déchets.


À Ville-sur-Haine, au Roeulx, des riverains redoutent l'issue qui sera apportée à une demande de permis de stockage pour un terrain situé en bord de canal. C'est l'entreprise Quintelier qui a introduit la demande de permis pour louer ce site appartenant à la Région wallonne.

Alors que des boues de curage ont été évoquées, de nombreux Rhodiens craignent les odeurs, la pollution et le bruit engendrés par le charroi des camions qui effectueront des allers-retours vers le site.

L'entrepreneur a démenti le stockage de déchets et aspire à dissiper les craintes sur les odeurs. Quintelier devrait simplement procéder à l'entretien de cours d'eau. Mais cela n'est manifestement pas suffisant pour rassurer la Cité des Princes. Des Rhodiens ont déposé une pétition et les autorités communales se sont opposées au projet.

La balle est maintenant dans le camp de la Région wallonne auprès de laquelle l'entrepreneur a introduit un recours. La décision doit encore être rendue. En attendant, les Rhodiens guettent l'orage. Récemment, de l'activité bruyante au bord du canal a inspiré la plus grande crainte aux riverains de Ville-sur-Haine. Le projet serait-il lancé ?

Le bourgmestre du Roeulx dément. "Non, la Région wallonne n'a pas encore rendu son avis", indique Benoît Friart. "Par contre, il y a parfois des bateaux qui déchargent sur le quai. C'est sans doute ce qui a attiré l'attention des riverains."

Quant au dossier Quintelier et le recours à la Région wallonne, il sera prochainement discuté en collège communal. Affaire à suivre, donc.