Mons-Centre

Avec la complicité d'étudiants infirmiers, les enfants hospitalisés ont été gâtés

Ce matin, des millions d'enfants se sont réveillés en découvrant les bonbons et les cadeaux que Saint-Nicolas avait déposés dans leur douce chaumière. Mais pour d'autres, le jour tant attendu ne s'est pas vraiment déroulé comme prévu. Petit bobo, voire grosse maladie. Pour eux, c'est pédiatrie, piqures et Baxters plutôt que chaussons déposés au coin du feu.

Heureusement, dans sa longue tournée, Saint-Nicolas a pris la peine de faire un crochet par la pédiatrie de La Louvière. C'est la deuxième année que le patron des écoliers est invité, à l'initiative des étudiants de la Helha. "Nous avons un comité d'étudiants au sein de l'hôpital où nous effectuons des stages", indique Mathilde Ellisalde, future infirmière. "Depuis l'année dernière, nous organisons une activité à l'occasion de la Saint-Nicolas pour les enfants hospitalisés. Nous faisons venir le grand Saint. L'hôpital achète des jouets et nous fournissons des mandarines et des bonbons."

Un projet qui demande une certaine mobilisation en amont. "Nous avons organisé des ventes de soupes et de gâteaux pour financer l'activité", poursuit Mathilde Ellisalde. Déguisés en lutins, les étudiants ont accompagné Saint-Nicolas durant sa tournée dans la pédiatrie.

L'initiative est appréciée, tant par les petits au regard émerveillé, que par les grands. "C'est vrai que ce n'est pas amusant pour les enfants d'être hospitalisés à cette période de l'année", commente la maman de Norah. "Il ne faudrait pas en plus qu'ils soient pénalisés en ratant la Saint-Nicolas." Certains enfants, plus timides, observent le patron des écoliers de loin avant de se nicher dans les bras de leur maman quand l'impressionnant personnage s'approche. D'autres, plus francs et intéressés par les beaux joujoux, vont directement à sa rencontre. "Je t'ai apporté des bonbons. Et ça, c'est quelque chose que je n'ai jamais réussi à faire", confesse Saint-Nicolas en offrant un Rubik's Cube à un grand garçon. "C'est une belle initiative", souligne la maman d'Eline. "Elle a été vraiment gâtée. De quoi lui donner du courage avant la prochaine prise de sang."

Mission réussie pour les étudiants de la Helha et Saint-Nicolas qui, le temps d'une matinée, seront parvenus à émerveiller les enfants hospitalisés en ce jour de fête.