Mons-Centre Le domaine du château de Seneffe ouvre deux nouvelles expositions

C’est un voyage dans le temps que le château de Seneffe proposera dès ce lundi aux visiteurs. À travers deux expositions, l’une intitulée La Curiosité au XVIIIe siècle et installée à l’intérieur du château, l’autre baptisée Parcours d’Eau et s’étendant dans le parc et les jardins du domaine, ils auront l’occasion de se questionner et de découvrir différents univers.

Les curieux auront un an pour découvrir l’exposition tandis qu’ils auront six mois pour partir à la découverte des œuvres de huit artistes belges. Pour Marjolaine Hanssens, directrice du domaine de Seneffe et commissaire de l’exposition, l’objectif est clair : susciter le questionnement et toucher le public, tout particulièrement avec une exposition pour le moins intrigante.

Entre les objets , sculptures ou ombres chinoises, c’est une véritable évolution qui est contée au public. "Nous voulons qu’il se questionne, qu’il se demande ce qu’était la curiosité au XVIIIe siècle alors que la définition du XXIe siècle est très différente", souligne la directrice. Pour ce faire, trois personnages, à savoir le voyageur, l’extravagant et l’amateur, guident le visiteur.

"La curiosité, c’est quelque chose de très abstrait, de parfois subjectif. Il était important pour nous de pouvoir apporter quelque chose de plus concret en permettant au visiteur de s’identifier à l’un des personnages, voire aux trois, bien que chacun ait son identité et ses caractéristiques." Et pour aider le public à se plonger dans cet univers, la technologie a su trouver sa place parmi les objets et illustrations d’époque.

Une application a en effet été développée spécialement pour l’exposition. "Elle permet une lecture différente du projet. Pour chacun des treize thèmes, nous proposons trois informations différentes : de la musique, une analyse d’œuvre ou encore une anecdote. Nous pensons que la jeune génération a ce besoin de manipuler, d’obtenir plus d’informations que ce qui n’est initialement présenté. Il est important de multiplier les connaissances, de les diversifier pour apporter du dynamisme et varier les plaisirs tout au long de l’exposition Si nous parvenons à toucher tous les publics, notre objectif sera atteint." Celle-ci restera ouverte au public jusqu’au 13 mai 2018.