Mons-Centre

L'avant-projet sera présenté ce lundi en conseil communal

A l'occasion du conseil communal de Soignies de ce lundi 20 mars, la réhabilitation de l'ancien site industriel de Technic-Gum, situé à la Chaussée du Roeulx, sera à l'ordre du jour. En effet, un avant-projet sera présenté aux conseillers, proposant un ensemble de 172 logements, des espaces commerciaux et de services. Le tout sera agencé autour d'une nouvelle place publique. L'association d'architectes LOFT & Partners - Osmose est en charge de la création du projet.

Le site Technic-Gum était inutilisé depuis le début de l'année 2014. L'entreprise avait, en effet, subi une faillite, suivie de deux incendies à la fin de l'année 2014. Après des études pollution de la zone et la destruction des anciens bâtiments, une esquisse de projet avait été présentée dès mai 2015 au conseil communal. Désormais, le nouveau quartier continue son avancée, et le bureau d'architecture en charge du dossier est en mesure d'apporter plus d'informations aux conseillers sur ce projet « qui pourrait commencer à voir le jour dès cette année », confirme Marc Verslype (échevin – MR). « Il a déjà été révisé suite à des remarques de la Région wallonne. Désormais, il est sur les rails. Il devra y avoir une dépollution du site, qui est estimée à trois millions d'euros à charge du promoteur. C'est extrêmement intéressant pour la commune, un tel projet. De plus, nous devrions disposer de 35 places de parking sous-terrain, pour en faire des emplacements communaux. »

Le projet s'appuie sur une volonté de mixité sociale, en proposant notamment des logements aux caractéristiques différentes, pour répondre à tous les besoins : des maisons unifamiliales et des appartements, une, deux ou trois chambres. Si la majeure partie reste consacrée aux appartements, c'est principalement parce qu'il s'agit là du type d'habitation qui rencontre le plus de succès en Belgique. Le tout ne dépassera quatre niveaux sous la corniche. Les constructions s'axeront autour d'une place centrale, qui se voudra un lieu de rencontre. Cela sera appuyé par les commerces et services, qui auront pignon-sur-rue autour de cette place. Un espace végétal permettra d'aérer ce nouveau paysage urbain. Il pourra aussi devenir un espace de rencontre, mais surtout un espace de jeux pour les habitants du quartier.


Des solutions de parking sont aussi envisagées afin de ne pas engorger les rues de ce nouveau quartier. Chaque maison disposera d'une place intérieure et d'une place extérieure. Les immeubles disposeront eux de places intérieures. Enfin, différents parkings seront prévus afin d'accueillir les visiteurs des habitants. Le site se situe également à proximité de réseaux de mobilité douce, offrant ainsi une opportunité durable aux habitants, notamment pour rejoindre la gare.

D'autres projets présentés

Le conseil communal sera aussi l'occasion de discuter d'autres projets. Ainsi, un projet concerne la zone à proximité de l'usine Durobor. Les élus réfléchissent actuellement à un projet, qui pourrait éventuellement accueillir 90 habitations. Mais pour ce dossier, rien n'est fait et il faut encore dépasser le stade de la projection.

Un autre site, situé à la Rue Catherine à Naast, pourrait voir apparaître six habitations mitoyennes et 18 appartements dans un avenir relativement proche. « Le terrain sur lequel le projet devrait voir le jour étant en partie communal, les bénéfices de sa revente seront utilisés pour construire une salle de sports pour l'école communale et tous les clubs sports de Naast », explique Marc Verslype, Echevin (MR).

Voilà des sujets qui devraient alimenter les débats lors du conseil communal du soir.