Mons-Centre

La police est arrivée sur les lieux et a soumis l'individu à un test d'alcoolémie. Ce dernier était bien imbibé avec 1,8 grammes d'alcool par litre d'air expiré.

Le Nouvel An est malheureusement souvent associé à de dramatiques accidents de la route. Cette fois-ci, le pire a pu être évité dans la nuit de jeudi à vendredi sur les coups de 3h20 du matin. Un homme, qui venait de la Chaussée de Roeulx et qui avait donc la priorité, roulait à vitesse élevée dans sa voiture de sport (Jaguar). L'individu a percuté de plein fouet le véhicule d'une femme qui venait du chemin du Cornet, duquel les usagers de la route sont appelés à céder le passage.

Les pompiers de Soignies expliquent que la victime de cet accident avait bien vu la voiture sur la chaussée mais qu'elle était assez éloignée. Elle a donc pris la décision de s'engager sans se rendre compte de la vitesse à laquelle roulait le véhicule qui la percutera quelques secondes plus tard.

​La police est arrivée sur les lieux et a soumis l'individu à un test d'alcoolémie. Ce dernier était bien imbibé avec 1,8 grammes d'alcool par litre d'air expiré. Son permis lui a été retiré directement tandis que la femme était désincarcérée de son véhicule par les pompiers de Soignies qui, fort heureusement, ont su intervenir rapidement. Ses jours ne sont donc pas en danger même si ses blessures sont considérées comme sérieuses. Elle a été conduite aux urgences du CHR de la Haute Senne.

De son côté, l'homme s'est montré agressif avec la police et a terminé sa nuit en cellule de dégrisement. Il s'est présenté comme étant un sportif de haut niveau exerçant dans la région de Charleroi mais la police n'était pas en mesure de confirmer ses dires.