Mons-Centre

Un échevin de Boussu a été interpellé jeudi après-midi par la police judiciaire de Mons pour infraction à la législation sur les armes. Il comparaît devant un juge d'instruction vendredi, a indiqué le parquet de Mons. 

Une longue enquête de la police judiciaire de Mons a conduit à l'interpellation, jeudi après-midi, d'un échevin de la commune de Boussu. Le parquet de Mons a indiqué que l'échevin a été privé de liberté et qu'il doit comparaître vendredi matin devant un juge d'instruction de Mons du chef d'infraction à la législation sur les armes. Aucun autre information n'a été communiquée quant à l'identité de l'échevin concerné.

Contacté par Belga, Jean-Claude Debiève, bourgmestre de Boussu, a exprimé sa grande surprise. "J'ai été informé de l'interpellation de mon échevin jeudi soir, mais je n'en connaissais pas le motif. Ma surprise est totale".

Le parquet de Mons devrait s'exprimer sur le dossier dans le courant de la journée.