Une femme pour mener les Rouges

J. T. Publié le - Mis à jour le

Mons-Centre

Ghislain Moyart, bourgmestre actuel, a décidé de se retirer

LENS Ils sont confiants, les Rouges de Lens… Il faut écrire qu’ils ont de quoi. En 2006, leur liste leur avait permis de décrocher la majorité absolue. Ils avaient alors obtenu 7 sièges sur 13.

Et cette fois, ce ne sera plus Ghislain Moyart qui mènera ses troupes mais bien l’actuelle échevine de l’Enseignement, de la Jeunesse et des Sports, Laurence Lelong. Les échevins Léon-Henri Doem et Bernard Goret sont à nouveau candidats. Ils occupent respectivement la 2e et la 3e place. La présidente du CPAS, Josée Adam l’est également mais à la 14e place. Quant au président de la section locale, Lorenzo Butera, il poussera la liste.

Lors de la présentation de la liste, Laurence Lelong a tiré le bilan de la mandature écoulée. Elle a affirmé que le budget (avec boni ayant doublé en cinq ans) reflétait la rigueur de la gestion communale et ce, même si la majorité a dû faire face à des aléas budgétaires comme une condamnation à payer 258.284 € pour en incendie survenu à Montignies en 1978.

Laurence Lelong a également précisé que le PS avait maintenu le même taux de taxation et recherché un maximum de subventions pour financer ses projets. “Le collège a aussi collaboré avec la province en matière de jeunesse, de travaux et de sécurité.”

Elle rappelé que le PS lensois avait créé six logements sociaux et un d’insertion. En matière de travaux, elle a notamment parlé de l’amélioration du dernier tronçon de la route provinciale Lens-Soignies à Montignies et de ceux ayant été effectués dans le but d’améliorer le cadre de vie dans les écoles.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner