Mons

Les commerçants de la rue Grande de Saint-Ghislain ne sont pas épargnés par les difficultés. À l’instar de villes voisines, Saint-Ghislain cherche donc des solutions pour redynamiser le centre-ville. Pour la majorité socialiste, l’une des solutions passe le stationnement et plus précisément par une offre adaptée aux besoins des chalands.

Aujourd’hui, la rue principale dispose de 77 emplacements en zone bleue, limitée à une durée de deux heures, et de quatre emplacements pour les personnes à mobilité réduite. Ce mercredi, le conseil communal a voté la création de 13 places de parking « intelligent », soit des places dont la durée sera limitée à 30 minutes.

© DR

Objectif avoué, favoriser les achats dans les commerces de la rue Grande et ainsi la rotation de l’offre de stationnement. « L’intelligence de la ville de Saint-Ghislain, c’est de proposer des places de stationnement pour de courtes, moyennes ou longues durées. Il appartient donc au client de choisir l’emplacement le plus adapté à ses besoins », ont commenté le bourgmestre, Daniel Olivier (PS) et l’échevine en charge de la mobilité, Séverine Demarez (PS).

Lors de la phase test, les autorités ont pu constater une rotation moyenne de 30 véhicules par jour et par place. De manière générale, les automobilistes ont donc respecté la durée imposée et intégré le concept. « Concrètement, les capteurs seront installés dans la Grand rue et rép artis comme suit : cinq au niveau de la pharmarcie, cinq en début de rue et trois à l’autre extrémité. » Quelque 25.000 euros sont consacrés à ce projet.