Mons

Ce coup de pouce financier doit permettre la rénovation de plusieurs logements

C’est une excellente nouvelle pour le Logis saint-ghislainois et, par extension, ses locataires. En effet, la société de logements s’est vu confirmer l’octroi par le gouvernement wallon de subsides pour un montant total de 5.515.000 euros. Cette somme, promise en juin dernier par le ministre du logement, doit permettre la rénovation de plusieurs logements.

Concrètement, ce sont trois projets de rénovation qui ont été retenus et qui feront donc l’objet d’une subsidiation. La première enveloppe s’élève à 1.055.000 euros. Elle sera utilisée pour la remise en état locatif de 30 logements inoccupés, dispersés sur l’ensemble de l’entité, et qui nécessitent des rénovations lourdes.

Le deuxième projet retenu concerne la rénovation de 36 logements situés Deuxième rue, à Saint-Ghislain. Celui-ci sera subventionné à hauteur de 3.060.000 euros. Il est ainsi prévu de procéder à quelques transformations au niveau de ces habitations et de procéder à une extension du living. Des travaux qui doivent donc offrir plus de confort aux locataires.

Enfin, un subside de 1.400.000 euros sera réservé à la rénovation de l’enveloppe de l’une des tous de la Cité Spruyt. Ce coup de pouce financier doit permettre au logis de poursuivre et de compléter la liste des chantiers déjà entamés cette année. « Nous nous réjouissons de cette bonne nouvelle à plus d’un titres », souligne au nom de Logis Saint-Ghislainois la présidente, Patty Cantigneau.

« D’une part, parce que les subsides octroyés permettront au Logis de remettre plus rapidement des logements en location afin de faire face à une demande croissante. D’autre part, parce que les projets retenus sont les premiers réalisés par notre bureau d’étude interne, dont nous souhaitons saluer la qualité du travail. »

Et de conclure : « si ces bonnes nouvelles nous permettent de réaliser plus vite certaines rénovations, que les locataires soient rassurés, elles ne contrecarreront pas notre plan d’investissement pluriannuel pour l’amélioration du confort des logements. »