Mons

Au total, depuis le début des festivités mercredi soir, la police a procédé à 59 arrestations

Les festivités battent leur plein dans la Cité du Doudou ! Et force est de constater que l’ambiance est plutôt bon enfant. En effet, les services de police, mobilisé en très grand nombre pour encadrer la ducasse, dressent un bilan plutôt positif de ces premiers jours.

De ce vendredi 25 mai, six heures, à ce samedi 26 mai six heures, ce sont 49 arrestations administratives qui ont été enregistrées, principalement pour ivresse et trouble à l’ordre public. Les équipes ont également procédé à quatre arrestations judiciaires. L’une dans le cadre de coups et blessures, deux dans le cadre de détention de stupéfiants et une pour rébellion.

La police note une légère diminution du nombre d’appels pour des problèmes liés aux festivités. Concernant les commerces, aucun problème n’a été relevé. Certains ont reçu quelques remarques car ils ne respectaient pas la règlementation en vigueur, notamment en matière de vente d’alcool (vente d’alcool sans autorisation et alcool exhibé en vitrine).

Mercredi, la police n’avait dû intervenir pour enlever des véhicules qui ne respectaient pas les interdictions de stationnement. Sept voitures avaient été enlevées dans le centre. Le bilan était donc le même que l’année précédente pour un premier jour de festivités. Un tenancier avait également eu une remarque afin de plus utiliser des verres en verre.

Jeudi, six arrestations administratives, soit la moitié du chiffre de 2017 au même jour de la ducasse, avaient été comptabilisées pour troubles à l’ordre public et ivresse publique.