Mons

Le bémol pointé par les citoyens sont les infrastructures sportives vétustes ou absentes

C’était une première dans la commune rurale de Lens lorsque le groupe PS, partenaire de la majorité sortante, a décidé en février dernier de prendre le pouls des Lensois. C’est via un questionnaire sous forme de brochure que les citoyens ont été invités à répondre à cette consultation populaire. Au total, 1.825 brochures ont été distribuées soit en toute-boite soit en porte-à-porte. L’avis sur la gestion de la commune et les priorités des Lensois pour les années à venir étaient au cœur de ce projet, qui vise aussi à construire le prochain programme électoral du PS.

“Nous avons été très bien accueillis”, explique Thomas Pierman, tête de liste PS. “Nous n’arrêterons pas de consulter les Lensois.” De manière générale, sur les 159 brochures complétées, il ressort qu’il fait “bon vivre” à Lens où 76 % des sondés se disent satisfaits de la commune. “Les gens apprécient leur commune, ils sont satisfaits de la gestion administrative, de l’enseignement proposé, des événements culturels développés, de la sécurité, des travaux et des aménagements du territoire.” Un bémol ? “Le sport ! 95 % des personnes sondées espèrent voir un jour un hall sportif ou une salle polyvalente. Ce qui est très coûteux mais aussi difficile à gérer sur le long terme. Nous préférons privilégier la rénovation de ce qui existe déjà.”

Parmi les grandes priorités qui ressortent de ce sondage, on retrouve en tête l’économie locale qui devrait être davantage favorisée. Améliorer les transports publics, la sécurité dans les rues et les espaces publics, protéger l’environnement et augmenter les activités culturelles, sportives et de loisirs.