Mons

Un appel anonyme a créé la panique à Mons, alors que les premières festivités du Doudou ont commencé.

C'était l'incompréhension et la panique ce midi dans le centre de Mons. Une alerte à la bombe a été déclenchée par la police locale. Vers 12h30, le call-center du numéro gratuit 0800 du service anti-radicalisme à Bruxelles aurait reçu un coup de fil de menace. L'auteur de l'appel anonyme aurait expliqué qu'une bombe était sur le point d'exploser dans les bâtiments judiciaires de la ville. La bombe était même censée être déclenchée sur le coup de 13h.

Les services de police bruxellois ont contacté leurs homologues montois pour leur transmettre l'information. La menace a été prise au sérieux et il a été décidé d'évacuer les trois lieux de justice de Mons, à savoir les Cours de Justice, situées rue des Droits de l'Homme, l'ancien palais de Justice de la rue de Nimy et le parquet, dont les bureaux sont installés à la même adresse.

Les rues concernées ont été fermées à la circulation. Des fouilles étaient encore en cours vers 14h dans les différents bâtiments de justice. Finalement, le périmètre de sécurité a été levé vers 14h30.