Mons Le délégué général explique dans un communiqué de presse les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision