Mons Après 32 ans passés à la Tombelle, la production investit un studio tout neuf