Mons Le Montois devra répondre du meurtre de Laeticia Bauwens, commis le 22 avril 2017 sur le parking du Lotto Mons Expo

Le procès de Cédric Maton débutera finalement le jeudi 21 juin devant la cour d’assises du Hainaut à Mons. Le Montois est accusé du meurtre de Laeticia Bauwens, commis le 22 avril 2017 sur le parking du Lotto Mons Expo. C’est le premier dossier criminel renvoyé devant la cour d’assises du Hainaut depuis l’annulation du volet "correctionnalisation des crimes" de la loi Pot Pourri II.

Le tirage au sort des jurés, qui composeront ce premier jury populaire, aura lieu le 21 juin à 9 h. L’examen sur le fond du dossier débutera quant à lui le lundi 25 juin et est prévu pour toute la semaine. Le procès sera présidé, exceptionnellement, par le premier président de la cour d’appel du Hainaut, Philippe Morandini. En raison de départs à la retraite, il manque en effet des magistrats à la cour d’appel du Hainaut. L’accusé sera défendu par Me Henry Van Malleghem alors que Me Jean-Philippe Mayence représentera les parties civiles lors du procès.

Le sordide meurtre de la jeune Laeticia Bauwens (22 ans) s’est produit le 22 avril 2017 en matinée sur le parking du Lotto Mons Expo. Vers 7 h, le corps sans vie de Laeticia Bauwens a été retrouvé gisant dans son sang par ses amis. Laeticia les attendait pour se rendre avec eux à un colloque à Bruxelles. Hélas, elle s’était trompée de parking. Elle a croisé Cédric Maton (33 ans) qui lui a porté des coups de couteau.

Originaire de Binche, la victime était étudiante à Mons et travaillait dans une boutique pour financer ses études. Ce procès est le premier depuis l’annulation, par la Cour constitutionnelle, de la correctionnalisation des crimes prévue par la loi Pot Pourri II. D’autres dossiers ont été renvoyés devant la cour d’assises et les procès auront lieu après les vacances judiciaires.