Mons Sur base du titre Je suis, les élèves du lycée provincial ont exploité leur potentiel