Mons

Deux LIDAR avaient été installés à Quaregnon et à Boussu

Du mardi 10 juillet à ce mardi 17 juillet, la zone de police boraine a placé deux LIDAR sur son territoire. L’un était situé à la rue Paul Pastur, à Quaregnon, l’autre l’était à la rue de Dour, à Boussu. Dans ces deux rues, la vitesse maximale est de 50 km/heure mais les excès de vitesse y sont malheureusement très nombreux.

Preuve en est avec les résultats obtenus après une semaine de contrôle. En effet, à la rue Paul Pastur, ce ne sont pas moins de 1850 véhicules qui étaient en infraction sur les 27.713 contrôlés. L’un d’eux a même été contrôlé à une vitesse de 124 km/heure ! Pour cette série de contrôles, le montant des amendes est estimé à environ 125.000 euros.

À la rue de Dour, ce sont 55.846 voitures qui ont été contrôlées, dont 824 ne respectaient pas la limitation de vitesse. Pire encore qu’à la rue Paul Pastur, un conducteur y a été flashé à près de 132 km/heure. D’après les premières estimations de la zone de police, le montant total des amendes devrait s’élever à quelque 50.000 euros.

Le LIDAR sera encore installé dans les rues de la zone au mois d’août. Malheureusement, les résultats de cette série de contrôles prouvent que le chemin reste long pour pousser les automobilistes à lever le pied afin de garantir leur propre sécurité mais aussi celle des autres usagers, qu’ils soient automobilistes, piétons ou cyclistes.

Rappelons encore que le LIDAR utilise un laser capable de balayer son environnement 75 fois par seconde, qu’il est capable de flasher les véhicules dans les deux sens et qu’il fonctionne à une distance de 20 mètres. Inutile dès lors de freiner au dernier moment.