Mons

Quaregnon, Boussu, Saint-Ghislain, Dour ou encore Quiévrain ont lancé une campagne de sensibilisation.

La chaleur et le soleil font certainement des heureux en ce mois de juillet. Mais les hautes températures sont aussi les ennemis de notre bonne santé. En particulier chez les personnes les plus fragilisées dont font partie les personnes âgées. Voilà pourquoi plusieurs communes ont décidé de passer à l’action.

Ce lundi, Boussu et Quaregnon ont par exemple déclenché officiellement leur « Plan Canicule ». « Il est essentiel de rester vigilant à la situation des aînés, des personnes en situation de précarité ou d'isolement, des personnes les plus fragilisées ou moins valides », signale la commune de Quaregnon qui a mis une salle climatisée à la disposition de la population. « Pour toute intervention, veuillez contacter les travailleurs sociaux au 065/956.600. »

Si vous vivez ou connaissez une personne qui rencontre des difficultés et qui aurait besoin d'aide, le CPAS de votre commune se tient évidemment à votre disposition. À Boussu, le bourgmestre Jean-Claude Debiève a fait circuler une affiche récapitulative avec les bons réflexes à adopter en cas de fortes chaleurs. « Vous êtes isolé, incapable de vous déplacer et en manque d'eau en situation urgente, le numéro de téléphone de contact de 9 à 16 heures est le: 0498.90.83.96. Idem si vous constatez qu'un voisin est dans une situation de détresse motivée par la chaleur et ses conséquence. Réflexe citoyen... »

La commune de Saint-Ghislain a également publié une série de recommandations sur son site internet tout comme la commune de Dour qui est déjà en vigilance depuis le 28 juin. « Les citoyens qui ont besoin d’aide durant la vague de chaleur peuvent contacter: le CPAS de Dour : 065 45 08 90. » Idem à Frameries où le CPAS a notamment transmis aux médecins et pharmaciens un courrier et un avis à afficher pour sensibiliser la population et l’informer des mesures que le CPAS a mises en place.

À Quiévrain et Honnelles, une campagne de sensibilisation a déjà eu lieu. Les Quiévrainois ont par exemple reçu un document toutes-boîtes reprenant une série de remarques et conseils. A Honnelles, la communication est aussi de mise "Nous mettons en place un affichage pour rappeler les mesures à prendre en cas de canicule", explique le bourgmestre Bernard Paget (PS). "Nous contactons les organisations ( ducasses) pour rappeler certaines règles durant les festivités tandis que le PCS diffusera des infos via le Conseil des Ainés, et les différentes structures qui œuvrent avec des personnes âgées."

Du côté d’Hensies, la possibilité de déclencher un « Plan Canicule » sera étudiée ce lundi soir au Collège communal.Notons que la ville de Mons n’a pas encore communiqué à ce sujet.

© DR