Mons

Quatre perquisitions ont été menées simultanément sur Frameries et Colfontaine

Ce mercredi, le service enquêtes et recherche de la zone de police boraine menait, à la demande de la juge d’instruction Laloux une série de perquisitions. Ces quatre perquisitions simultanées s’inscrivaient dans le cadre d’une suspicion de trafic de stupéfiants. Des suspicions qui se sont avérées très concrètes puisque les policiers mobilisés ne sont pas repartis les mains vides.

Dans les quatre habitations ciblées sur Frameries et Colfontaine, quelque 250 grammes de marijuana et deux plants ont été trouvés. Une somme d’agent avoisinant les 2000 euros, ainsi qu’une arme prohibée (une matraque télescopique), trois balances de précision, des sachets de conditionnement et huit téléphones portables ont été saisis.

Au total, ce ne sont pas moins de six suspects qui ont été interpellées. Tous ont été privés de liberté et auditionnés dans les locaux de la zone boraine. Selon nos informations, qui restent cependant à confirmer, ces individus seraient déjà bien connus des services de police et de la justice.