Mons Le commerce en centre-ville fâche toujours les rouges et les bleus