Mons

Certains clients sont arrivés dès 4 heures du matin

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Cette expression prenait tout son sens ce jeudi matin, alors que des centaines et centaines de personnes formaient une file d’attente devant les portes du magasin La Grande Récré, située à Hornu, déclaré en faillite en juin dernier. Depuis mardi et jusqu’à ce samedi 25 août, les magasins de Wallonie et de la capitale rouvrent spécialement leurs portes afin de procéder à la liquidation totale de leur stock. En d’autres termes, tous les jouets sont vendus à moitié prix.


Les plus courageux et les plus déterminés sont arrivés face à l’enseigne en pleine nuit, aux alentours de 4 heures du matin. La majorité de la foule est cependant arrivée quelques heures plus tard. En début d’après-midi, ils étaient encore des dizaines à patienter et à croiser les doigts pour faire quelques belles affaires. « Nous espérons pouvoir faire quelques achats un peu moins chers en vue des fêtes de fin d’année », explique Élodie, 30 ans, originaire de Jurbise.

Même son de cloche du côté de Sylvie, originaire de Quaregnon. « La fin de l’année approche et j’espère pouvoir faire plaisir à la famille, dont un loulou de neuf mois. Mon objectif, ce sont quelques jeux autour de 1 an/1 an et demi et des jeux de société. Mais je ne suis pas braquée sur quelque chose en particulier, nous verrons ce qu’il reste. »

Car les rayons étaient bel et bien vides ou en passe de l’être, en ce début d’après-midi. « Nous espérons pouvoir acheter quelques jeux de société parce que c’est ce qui coûte le plus cher. Mais lorsque l’on voit les gens sortir avec des caisses et des caisses sous le bras, c’est à se demander s’il restera quelque chose et si ce n’est pas pour pouvoir revendre », regrettaient Isabelle et ses enfants au bout de six heures de file et sur le point de pouvoir entrer dans le magasin.

D’autres clients, toujours armés de patience, tentaient de positiver alors que les minutes paraissaient des heures. « Nous avions prévu de venir donc nous prenons patience. Ma fille est sur le point d’accoucher, donc j’espère pouvoir trouver quelques doudous et quelques jeux de société pour les plus grands enfants de la famille », explique Martine (Soignies) qui a également prévu de se rendre au déstockage de La Louvière, planifié ce samedi. Nul doute que là encore, ce sont des heures et des heures de file qui seront nécessaires avant d’éventuellement trouver satisfaction.