Mons

Entre 25 et 30.000 festivaliers sont attendus

Accueillir entre 25 et 30.000 festivaliers sur un même site ne s’improvise pas. Depuis plusieurs jours, ce sont donc des dizaines et dizaines de personnes qui s’activent du côté de Boussu pour mener à bien les préparatifs de la septième édition du Summer Musical Festival, qui s’ouvrira ce vendredi pour se clôturer dimanche soir.

Au total, ce sont trois scènes qui sont prévues pour accueillir les quelque 70 artistes confirmés, dont Maitre Gims vendredi soir pour sa seule date belge. “Jusqu’ici, nous sommes dans les temps, tout se passe extrêmement bien. La mainstage est arrivée lundi et devrait être montée en deux jours. La scène du Bosquet, qui n’existait pas l’an dernier, et la scène des plus de 30 ans sont également en passe d’être installées”, confirme Richard Vanderhaeghen, l’un des trois organisateurs

Sous un soleil de plomb, les équipes s’activent. “Nous avons des prestataires qui viennent d’un peu partout mais l’ambiance est très bonne. Les équipes du Summer vont également pouvoir entrer en action. Elles s’occuperont de tous ce qui touche davantage aux détails, c’est-à-dire à la décoration et à l’aménagement de l’espace VIP, du village artistes ou encore du village des associations.”

Les stands de restauration arriveront quant à eux à partir de jeudi. “Contrairement à l’an dernier, nous allons prendre le temps de nous pencher sur ces petits détails. Je suis persuadé que c’est quelque chose qui peut faire la différence, jouer dans la sensation de confort du public”.

Il faut écrire qu’en quelques années seulement, le festival, d’abord installé dans la Cité du Doudou avec une migration l’an dernier vers Boussu, a su s’imposer comme un rendez-vous incontournable pour les amateurs du genre grâce à une programmation éclectique et de qualité. Déjà satisfaite du succès de l’événement, la fratrie Vanderhaeghen ne cache pas ses ambitions d’accueillir quelque 50.000 personnes à l’horizon de son dixième anniversaire.