Mons L’événement sera organisé pour la première fois ce 1er juillet

Les vacances d’été approchent à grand pas et avec elles, une multitude d’activités organisées dans la région. Pour la première fois ce 1er juillet, le centre culturel de Boussu a décidé de mettre sur pied un événement qui allie détente en famille et écologie dans un cadre pour le moins assez exceptionnel : "le verger" sera en effet organisé dans un espace naturel méconnu de la commune, qui offre une vue imprenable sur la vallée du Hanneton.

"Notre objectif premier, c’est de mettre en avant ce site exceptionnel et pourtant peu connu, sensibiliser la population à sa préservation puisqu’il accueille notamment de nombreux arbres fruitiers et des ruches", souligne Lolita Demoustiez, directrice du centre culturel. "Il s’agit d’une première édition mais de nombreuses animations totalement gratuites sont prévues."

Citons notamment la possibilité de faire une balade à cheval et de s’initier à l’apiculture, la présence d’un marché artisanal (produits de bouche et du terroir, bijoux, peinture, vinyles,…) et d’un espace famille (jeux en bois, grimage, sculpteur de ballons, pêche aux canards insolite,…) l’organisation de concerts, d’ateliers créatifs (fabrication de bijoux à partir de chambres à air, fabrication de lessive écologique, créations textiles, etc.) ou encore d’un parcours spectacle ("Les 3 stériles").

Les associations de la région et les producteurs locaux ont évidemment été associés à la fête. "Il n’était pas question de travailler avec de grandes enseignes, nous souhaitons mettre en avant les producteurs et artisans locaux. Le public aura par exemple l’occasion de découvrir des bières locales brassées à Boussu." Le tout, évidemment, dans des gobelets réutilisables puisque la démarche se veut respectueuse de l’environnement.

"Le Verger, c’est un projet qui doit permettre à chacun de se réunir, de se retrouver dans un contexte familial et détendu. Nous espérons attirer au moins 1000 personnes. L’entrée étant libre, il est difficile de se faire une idée sur la fréquentation mais les retours sont en tout cas très positifs, l’engouement semble être au rendez-vous." À termes et si la première édition atteint ses objectifs, l’événement devrait devenir récurrent. D’autant plus que les équipes espèrent pouvoir le développer davantage, en exploitant notamment plus de sentiers.