Mons L’an dernier, le conseiller communal s’était vu refuser son plan de caméras de surveillance