Mons

Les cinq commissariats de proximité de la zone sont concernés

Cette nouvelle semaine annonce pas mal de changement au sein de la zone de police boraine. En effet, les cinq commissariats de proximité de la zone adaptent leurs horaires en réduisant l’accès du bureau des plaintes/planton jusqu’ici ouvert de 8 heures à 17 heures. Concrètement, ces horaires restent d’application mais les plaintes non-urgentes ne pourront être déposées que sur rendez-vous ou entre 10 heures et 15 heures, du lundi au vendredi, jusqu’à la fin du mois d’août.

Ces changements doivent permettre de « pallier les absences des policiers en vacances tout en maintenant un service de qualité, permettre aux policiers de quartier de faire des services mixtes : de l’accueil et du terrain », et, in fine, « répondre à la demande de plus de bleus en rue. » Un objectif qui ne peut être actuellement atteint sans une réorganisation du travail alors que les contraintes opérationnelles sont toujours plus nombreuses.

« Un policier de proximité pourra, sur une journée, se rendre dans son quartier de 8 heures à 10 heures et de 15 heures à 17 heures par exemple, se charger des domiciliations, entendre les personnes ne pouvant pas se déplacer, etc. et, de 10 heures à 15 heures, accueillir et entendre les plaignants au sein du commissariat », communique la zone.

« Nous sommes foncièrement convaincus que ces nouvelles plages horaires constituent la méthode la plus adéquate pour satisfaire les besoins des citoyens et offrir aux policiers des journée variées et riches en rencontres tout en maintenant écoute et service à la population. »