Mons Le crowdfunding permettra de réaliser les premiers travaux

Clôturé à la mi-mars, le crowdfunding lancé pour “sauver” le château d’Havré a relevé son défi. Le premier palier de 20.000 euros a été atteint, même dépassé avec quelque 21.305 euros collectés grâce à 296 généreux donateurs. Les dons sont dédiés à la restauration de ce patrimoine exceptionnel.

Le premier cap ayant été franchi, il est donc prévu, selon le projet présenté, de réaliser la restauration du premier palier. Au menu du chantier est prévu les sommiers, les gîtages et les planchers des différents niveaux et bien sûr, l’installation électrique avec des tableaux électriques, des câblages et tubages, des circuits d’alimentation, du petit matériel électrique, des appareils d’éclairage, de l’éclairage de secours, un réseau de téléphonie et d’informatique et une centrale d’alarme anti-effraction. Il s’agit en effet de réaliser la phase 2 de la restauration de la tour d’Enghien et donc des aménagements intérieurs.

Le permis d’urbanisme expire fin mars 2019. “Nous devons absolument terminer les finitions intérieures dont le coût total s’élève à 356.000 €,” indiquait l’asbl Les Amis du Château des Ducs d’Havré.