Mons

Le père des voitures de Michel Vaillant participe au festival depuis le début

QUAREGNON Avant à Hornu, le festival BéDélique accueillait déjà chaque année Claude Viseur, alias Clovis. Suite à la fusion avec l'événement analogue de Neufmaison, le dessinateur spécialisé dans les voitures de course se fait une joie de réitérer sa présence.

Depuis bientôt quarante ans, Clovis ravit les amateurs de sport automobile, au départ grâce à sa collaboration avec le père de Michel Vaillant; et ensuite via ses illustrations pour le milieu automobile belge. "J'ai travaillé avec Jean Graton sur Michel Vaillant pendant sept ans (et quinze albums); mais je ne regrette pas d'être passé à autre chose car je fais aujourd'hui des travaux plus variés et je peux passer de l'un à l'autre quand je veux."

Arborant un don particulier pour reproduire voitures et avions, il devra attendre jusqu'il y a peu pour pouvoir dessiner un grand oiseau d'acier; ce qui lui a valu plusieurs commandes dans ce domaine. "Je suis content d'avoir repris les dessins d'avions car jusqu'alors, c'était uniquement l'automobile qui me faisait vivre."

Du sport auto , justement, Clovis en peint aussi désormais, avec une prédilection pour les Ferrari, le rouge étant l'une de ses couleurs favorites.

Avant toute concrétisation d'un projet d'exposition qu'il envisage de monter pour ses quarante ans de carrière l'année prochaine, il sera au festival BéDélique de Saint-Ghislain, ces samedi et dimanche. "Je serai bien sûr avec Christian Denayer, l'invité d'honneur, que j'ai poussé à venir spécialement cette année en raison de la nouvelle impulsion donnée à ce festival."

Il y aura au total 55 dessinateurs présents durant ce week-end, dont Diel, Baloo, ou encore Leonardo.



© La Dernière Heure 2008