Mons

Un choix surprenant alors que la conseillère avait confirmé sa présence sur la liste d'opposition C.Plus

En décembre dernier, C.Plus présentait les grandes lignes du combat qu’il souhaitait mener pour inverser la tendance lors du prochain scrutin électoral. L’opposition colfontainoise avait ainsi annoncé que Maria-Mercedes Dominguez, Lionel Pistone, Cécile Dascotte, Didier Golinveau et Esmeralda Lemaire-Becattini s’uniraient pour faire bloc face au PS.

Pourtant, à quelques mois seulement des élections, du changement est en vue. Ce mercredi, Maria-Mercedes Dominguez a officialisé sa décision de quitter C.Plus au profit… De la liste socialiste. Une surprise de taille à laquelle personne ne s’attendait. “Le groupe Ecolo m’a poussé à prendre cette décision alors que nous avions réaffirmé en septembre, puis en janvier, notre volonté de poursuivre ensemble”, explique la future candidate PS.

“Le groupe est revenu sur de vieilles rancœurs et a remis en cause ma place de tête de liste, annonçant que Lionel Pistone pourrait tenir ce rôle. C’est une position inconfortable à laquelle il faut ajouter un courrier diffamant et insultant à mon encontre, envoyé à tous les conseillers CDH sauf moi. J’avais donc pris la décision d’arrêter la politique afin de ne pas me pourrir l’existence.”

Mais une discussion avec l’actuel bourgmestre de Colfontaine, Lucien D’Antonio (PS), a changé la donne. “Je ne demandais rien mais il m’a proposé de voir si le PS était prêt à m’accueillir car il appréciait mon travail et mon engagement pour la commune. Malgré quelques points de divergences, PS et CDH s’accordaient sur de nombreux dossiers. Je me suis laissée quelques jours de réflexion, j’en ai beaucoup discuté avec mes proches, mes enfants et j’ai finalement accepté.”

Ce changement de couleur sera officialisé lors du prochain conseil communal. “Toute ma famille est socialiste, j’étais un peu la dissidente ! Mes valeurs sont relativement proches de celles du PS et même si les conseils communaux sont parfois animés, il y a toujours eu du respect entre nous, il n’y a jamais eu d’attaque envers les personnes.” Reste à voir si Maria-Mercedes Dominguez gardera la confiance des électeurs en octobre prochain et comment C.Plus prendra la chose. Hier, la cheffe de file du groupe Ecolo, Cécile Dascotte, n’a pas répondu à nos appels.