Mons

Le groupe dénonce l'attitude de certains socialistes dans le cadre de la campagne électorale

La campagne bat son plein alors que dans un tout juste un mois, les électeurs seront invités à se rendre aux urnes. Malheureusement, depuis quelques jours, les incidents se multiplient. Si ceux-ci n’ont pas nécessairement de répercussions, ils tendent à prouver que la tension est bien présente dans les rangs des différents partis.

Du côté de Colfontaine notamment, les candidats du groupe Oxygène poussent un coup de gueule et dénoncent l’attitude de leurs adversaires politiques. Deux affiches apposées par Mike Bry, candidat Oxygène, ont en effet été presqu’aussi vite recouvertes au profit d’affiches de candidats socialistes. « Ce n’est franchement pas correct, ce n’est pas comme cela que nous avons envie de faire campagne », explique Jean-François Hubert au nom du groupe.

© DR

« De notre côté, nous prônons le respect des candidats, peu importe leur couleur. Nous n’avons aucune envie de mener une campagne de bas niveau. Malheureusement, ce respect ne semble pas être partagé par tous. Les élus doivent montrer l’exemple. Déposer plainte ne servirait pas à grand-chose mais tout au long de la campagne, nous continuerons à dénoncer ce genre de choses sur les réseaux sociaux. »

Les candidats Oxygène regrettent par ailleurs que les espaces réservés aux affiches ne soient pas mieux délimités. « Il y a quatre panneaux disponibles pour six partis. Les choses seraient plus simples si les espaces étaient bien délimités, il n’y aurait pas ce côté anarchique. » Il y a quelques jours déjà, ce sont les candidats de C.Plus qui avaient fait l’objet de reproche de la part d’Oxygène pour avoir occupé une importante partie de panneau électoral.