Mons

Le sorteur à l'origine des tirs avait été interpellé sur place le jour des faits.

Dimanche matin entre 5h00 et 5h30, au moins trois coups de feu retentissaient devant l’entrée principale du Premium, une boite de nuit située à Jemappes. Trois personnes, deux frères et un ami, étaient blessées par balle à de plus ou moins grave degré par un sorteur de l’établissement. L’enquête se poursuit et devrait déterminer les circonstances exactes du drame.

Aujourd’hui, nous apprenons que deux des trois victimes sont toujours hospitalisées. L’une d’elles, plongée dans un semi-coma, se trouve toujours dans un état inquiétant bien que ses jours ne soient pas considérés comme étant en danger. L’un des frères de la victime, Rachid B., n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet. « Je ne souhaite pas m’exprimer dans les médias. Il s’agit d’une affaire de famille », a-t-il expliqué, annonçant que tous étaient « encore sous le choc. »

Du côté du parquet, on annonce qu’aucune communication officielle ne sera faite alors que le dossier est mis à l’instruction. Les circonstances exactes des faits restent donc à déterminer. Mais l’hypothèse développée dans nos colonnes ce lundi semble se confirmer. Selon nos informations, la fratrie et l’ami se seraient présentés devant la boite de nuit alors que la soirée touchait à sa fin, sans obtenir l’autorisation d’y entrer.

La situation aurait dégénérée et le sorteur, armé, aurait tiré à plusieurs reprises en direction des clients refoulés. Ce dernier a été interpellé sur place peu de temps après les faits. De son côté, la direction du Premium n’a donné suite à aucun de nos nombreux appels.