Mons

Anthony, deux ans et demi, a vécu le laetare dans son costume de gille

À seulement deux ans et demi, Anthony connait déjà tout du folklore louviérois… Ou presque. Cette année, pour la première fois, il avait revêtit le costume de gille. Loin de se contenter de faire de la figuration, le petit Louviérois a participé, quelques heures chaque jour, aux moments forts de cet événement riche de traditions.

« C’est vraiment une question de fierté », annonce non sans émotions son papa, Tom Eddy, membre des Maugrétout. « Mon papa était gille chez les Maugrétout, je suis gille et voilà que mon fils nous rejoint. C’est donc la troisième génération. » Progressivement initié au folklore carnavalesque louviérois, Anthony a rapidement su s’imposer dans le cœur des gilles.

© E.B.

« La société est très familiale, tout le monde le protège et prend soin de lui afin qu’il se sente bien et à l’aise. C’est son premier carnaval mais l’accueil est chaleureux. » Pour Tom Eddy, voir son fils assurer la relève n’a pas de prix. « J’ai toujours baigné dans cette ambiance et été impliqué dans les activités carnavalesques. J’ai dû cesser quelques années avant de revenir vivre à La Louvière il y a 13 ans. »

Après de trop longues années sans porter le costume, le papa espère transmettre son amour du carnaval à son jeune fils. Le pari semble en tout cas gagné d’avance.