Mons La police a déjà mené plusieurs opérations pour mettre un terme à cette pratique