Mons Il s'agit d'une action lancée par la liste Ecolo.

La statue du Ropieur, celle de Léopold II (rue des Fossés), de Baudouin de Constantinople (place de Flandre), des chantres dédiés à Roland de Lassu, des deux monuments aux morts et même celle du singe de la Grand-Place avaient de drôles d'allures ce mercredi matin. Des masques antipollution ont été placés sur le visages des différentes statues.

Cette action est en réalité l'oeuvre d'Ecolo Mons. "Afin de sensibiliser la population sur l’importance de la qualité de l’air dans le centre-ville montois riche de nombreuses écoles et donc de nombreux enfants particulièrement fragiles aux particules fines, les candidats d’écolo Mons ont masqué plusieurs statues de la citée. Une façon ludique d’interpeller et de véhiculer notre message pour une meilleure qualité de l’air à Mons", communique la liste Ecolo.

Les Verts profitent de cette période de rentrée scolaire (et de campagne électorale) pour faire passer des messages. "En cette période de rentrée, la ville de Mons sera particulièrement impactée par une mauvaise qualité de l’air, essentiellement due aux retours des nombreux véhicules sur le ring et aux alentours des écoles. Les enfants et les personnes âgées y sont particulièrement sensibles. Notre message est clair : des moyens simples existent pour que la ville de Mons agisse sur la qualité de l’air que nous respirons."

Ecolo Mons a ainsi ciblé plusieurs actions qui font partie de leur programme en vue des élections communales du 14 octobre. Ils visent notamment à réduire la circulation automobile aux alentours des écoles, verdir la ville et les abords des écoles ainsi que réduire l’impact de la Ville de Mons sur la qualité de l’air.

© DR

© DR

© DR