Mons Le taux d’emploi est supérieur et le taux de chômage inférieur à ceux de la Province

Le député provincial Gérald Moortgat a présenté le "profil" socio-économique de la population de la nouvelle circonscription électorale "Soignies-La Louvière". Selon les statistiques provinciales, le nouvel "arrondissement du Centre" présente des perspectives de développement qui ne demandent qu’à se concrétiser.

Pour rappel, la province du Hainaut a été redécoupée et compte désormais quatre circonscriptions électorales, au lieu de cinq. Thuin et Charleroi ont en effet fusionné. "Ce changement a été perçu par les communes de la région du Centre comme une occasion de réunir en une seule circonscription une communauté déjà liée", a souligné Gérald Moortgat.

Le nouvel arrondissement du Centre comprend des entités des arrondissements administratifs de Charleroi (Manage, Seneffe), de Soignies (Braine-le-Comte, Écaussinnes, La Louvière, Le Roeulx et Soignies) et de Thuin (Binche, Estinnes et Morlanwelz).

Globalement, cet arrondissement offre, selon les statistiques provinciales, des perspectives de développement qui ne demandent qu’à se concrétiser. La population connaît une croissance globale plus rapide que celle du Hainaut. Le taux d’emploi est supérieur et le taux de chômage inférieur à ceux de la Province. Le revenu moyen par déclaration est, quant à lui, légèrement supérieur à celui du Hainaut.

L’arrondissement compte 244.367 habitants. La commune la plus peuplée est La Louvière (80.637 habitants) et la moins habitée est Estinnes (7.715 âmes). L’évolution de la population dans cet arrondissement depuis 40 ans est de 8 %. Le revenu moyen par déclaration (RMD) est légèrement supérieur à celui du Hainaut. Il existe toutefois des différences entre les communes : Seneffe, Le Roeulx et Braine-le-Comte ont des RMD supérieurs à ceux de Binche, Morlanwelz, Manage ou La Louvière. Par ailleurs, 5 % de la population entre 18 et 64 ans de l’arrondissement du Centre est bénéficiaire d’un revenu d’intégration sociale, octroyé par le CPAS.

Pour le volet "emploi" , le taux de chômage de l’arrondissement du Centre est moins élevé que celui du Hainaut : les taux sont toutefois plus élevés à Manage (15,8 %) et La Louvière (15,9 %). Les taux les plus bas sont enregistrés à Écaussines (9,7 %) et Soignies (9,6 %). Le territoire compte par ailleurs 4.410 entreprises.

Les statistiques indiquent encore que la majorité de la population du Centre dispose du niveau d’instruction de l’enseignement secondaire; un plus grand nombre de femmes que d’hommes sont titulaires d’un diplôme post-secondaire et supérieur.

Sur le plan de la santé, l’espérance de vie dans l’arrondissement du Centre est de 75,7 ans pour les hommes, 81,7 ans chez les femmes, ce qui est proche de l’estimation pour le Hainaut. L’arrondissement du Centre compte 18 lits pour 100 habitants de 75 ans et plus, ce qui correspond à la moyenne provinciale. L’accueil de la petite enfance totalise 1.500 places.