Mons Laurianne Cornet voit les portes de l’emploi se fermer depuis qu’elle a donné la vie