Mons C'est deux fois moins que l'année dernière pour le même jour.

Ce jeudi soir, la foule était déjà omniprésente dans le centre-ville de Mons. La Grand Place, le marché aux herbes et les nombreux bars étaient plein à craquer. Malgré tout, la police de Mons-Quévy n'a dû procéder qu'à six arrestations administratives. Soit la moitié du chiffre de 2017 au même jour de la Ducasse. 

Ces arrestations sont liées à des troubles de l’ordre public et à de l'ivresse publique. "On relève également moins d’appels pour des problèmes liés aux festivités", précise la police..

Mercredi, la police avait uniquement dû intervenir pour enlever des véhicules qui n'avaient pas respecté les interdictions de stationnement.