Mons

Le groupe "À l'ancienne" est composé d'environ 80 personnes

Ce dimanche matin, les Montois et chambourlettes sont plus motivés que jamais. Dans moins d'une heure maintenant, le combat dit Lumeçon débutera sur la Grand-Place de Mons. Quelques milliers de personnes assisteront à l'affrontement qui opposera Saint-Georges au dragon. Parmi eux,un groupe qui ne devrait pas passer inaperçu. Difficile en effet ne pas les repérer avec leurs t-shirts floqués « À l'ancienne », du nom du tatoo et barber shop situé à Nimy, et leurs kilts écossais.

« Nous sommes barbier et tatoueur et nous avons décidé de nous associer l'an dernier. Nous avons décidé de créer un groupe par la même occasion », explique Adrien Mangini. « Nous faisions la ducasse en petit comité et nous nous sommes dits que ce serait encore plus sympa de former un groupe plus important. » Adrien Mangini et Ben Josse ont donc recruté dans leurs rangs.


« Il s'agit surtout d'amis et de clients. Nous sommes entre 80 et 90. Nous comptons une vingtaine de femmes mais elles n'ont pas souhaité aller à la corde ce dimanche. Nous espérons donc être entre 60 et 70 autour de l'arène. » Quand à l'habillement traditionnel… « Il y a deux ou trois ans, quelques amis avaient enfilé le kilt. Pour marquer le coup et que l'on parle un peu de nous, nous avons repris l'idée. »

Après deux éditions seulement d'existence, le groupe « À l'ancienne » semble faire des émules. « Nous sommes déjà presque aussi nombreux que certains groupes plus anciens. Et nous espérons poursuivre sur cette lancée. » Ce dimanche matin dès 7 heures, tous se sont réunis pour un petit déjeuner avant d'arpenter les rues du centre-ville et de crier (très bruyamment !) leur motivation.