Mons

Ce lundi, la police de Mons-Quévy a procédé à 14 arrestations.

L'avant-dernière journée du Doudou a encore fait vibrer le centre-ville. Notamment avec la Doudou Sound Party qui a attiré près de 20.000 personnes, selon les autorités communales. Le public s'est amassé sur la Grand Place durant une bonne partie de la soirée pour danser au son des DJ's.

"Cependant, les violents orages survenus dans la nuit ont mis fin anticipativement au concert et il ne restait, ensuite, que peu de monde dans le centre-ville", précise la police qui dresse le bilan pour cette journée du lundi. "En ce qui concerne les divers faits, nous continuons sur une même tendance et cela reste relativement correct même si on dénombre quelques appels de plus pour des bagarres."

La police de Mons-Quévy a donc dû procéder à 13 arrestations administratives ce lundi. "Principalement pour ivresse et trouble de l'ordre public", ajoute la police. "Mais c'est beaucoup moins que ces trois derniers jours. Les équipes ont également procédé à 1 arrestation judiciaire pour un cas de violences intrafamiliales."

Dimanche, la police avait enregistré 46 arrestations administratives. Samedi, ce sont 24 arrestations administratives et quatre arrestations judiciaires (vol avec violence, rébellion) qui avaient été ordonnées. Vendredi, on en comptabilisait 49 administratives et 4 judiciaires (coups et blessures, détention de stupéfiants, rébellion) et jeudi, six administratives seulement.