Mons

Le groupe récolte ses bouteilles pour les recycler

Depuis plusieurs années déjà, le Festival de Dour multiplie les initiatives pour être aussi vert que possible et réduire son impact sur l’environnement. C’est ainsi que le green camping, la green agora ou les green brigades ont vu le jour. Mais le festival n’est pas le seul à s’investir en la matière puisque certains producteurs mènent leurs propres initiatives sur le site.

C’est le cas de Coca Cola. Cette année, un stand a été installé pour permettre aux festivaliers de ramener leurs bouteilles vides. « Cela fait déjà quelques années que nous sommes présents sur les festivals mais cette année, le stand a été totalement repensé afin de conscientiser le public à l’importance du recyclage », commente Laura Brems, attachée de presse pour le groupe Coca-Cola.

© EB

Concrètement, les festivaliers échangent leur bouteille vide (ou celle d’un concurrent !) contre un jeton leur permettant d’accéder à quelques jeux qui illustrent le processus de recyclage. En fonction du nombre de points récoltés, ils choisissent un accessoire ou une bouteille de Coca-Cola. « Le message que l’on souhaite faire passer, c’est que ces bouteilles ne sont pas des déchets, elles nous permettent d’en fabriquer de nouvelles mais aussi de créer des goodies comme des sacs ou des boucles d’oreille. »

Si les festivaliers semblent réceptifs, l’objectif n’est pas encore tout à fait atteint. « Nous savons qu’environ 80% des bouteilles plastiques sont récoltées sur les sites de festival et recyclées. La collaboration entre les festivals, les producteurs et les consommateurs est importante pour éviter que les bouteilles ne se retrouvent dans la nature. »

D’ici 2025, le groupe Coca-Cola espère pouvoir récupérer 100% de sa production. « Des campagnes comme celles qui sont menées sur les festivals contribuent à la sensibilisation et à l’implication du public dans ces processus. » À noter que durant ces quelques jours, les festivaliers ont la possibilité d’économiser leurs forces grâce au vélo Coca-Cola, fabriqué à base d’éléments de seconde main et de matériaux recyclés, qui relie le site au camping moyennant une bouteille vide. Ce dernier a été pensé par l’influenceur wallon Tellementlui »