Mons

Nous avons pu visiter le site que des milliers de festivaliers vont découvrir dans deux jours

Dour a quitté la Plaine de la Machine à Feu pour s'installer au pied des moulins à vent. Parti d'une feuille blanche, les organisateurs ont repensé toute la configuration du site. L'occasion de remettre les choses à plat et de reconstruire les connexions entre les scènes, les campings, les parkings et les espaces de logistique. À première vue, tant les festivaliers que le staff devraient profiter d'une mobilité améliorée.

À première vue également, le site paraît plus grand. Mais seule l'équipe technique gagne un peu d'espace. Pour les festivaliers, la superficie reste à peu de chose près la même. C'est la plaine qui donne avant tout un effet de grandeur. Et pour que le passage d'une scène à l'autre ne se transforme pas en longue traversée du désert, l'organisation a mis le paquet sur la déco. Une déco qui lorgne sur le street art et la culture pop. Dour est dans la place.

Côté nouveauté, le Roof est monté et promet une vue imprenable à ceux qui voudront déguster un verre tout en prenant de la hauteur. En plein cœur du site également, la Green Agora offrira une parenthèse ludique et instructive aux amoureux de la nature. Pointons aussi deux nouveaux chapiteaux pour la Petite Maison dans la Prairie et la Boombox. Les structures sont dépourvues de mâts en leur sein et offriront donc un champ de vision parfait pour les concerts. Au sol, le plancher passe dans la gamme supérieure. Pour les 30 ans du Dour Festival, les organisateurs ont en effet voulu améliorer le confort du festivalier, profitant de la nouvelle configuration qui s'offrait à eux.

Enfin, les éoliennes seront certainement de grandes actrices de cette édition. Incontournables dans le décor du site, elles promettent de beaux clichés et ajoutent du cachet à cette nouvelle atmosphère douroise. Cerise sur le gâteau, cinq mâts devraient être illuminés la nuit. Plus que deux dodos, et des milliers de festivaliers pourront découvrir tout cela de leurs propres yeux.