Mons

Le zoning de Dour, abandonné par Zalando, pourrait séduire aussi grâce à des coups de pouce financiers de la Région

La Wallonie, et plus précisément le zoning de Dour, n'a pas été retenue par le géant allemand de l'e-commerce Zalando pour implanter son nouveau centre de logistique, qui lui a préféré les Pays-Bas. L'information en mars dernier a fait l'effet d'une bombe dans le paysage belge, dans le Hainaut et encore davantage dans la région de Mons-Borinage et des Hauts-Pays. L'épisode malheureux a fait des dégâts !

Reste qu'un autre groupe est en lice. Il s'agit de Punch, spécialisé dans la fabrication de composants pour l’industrie automobile. Il envisage de construire une nouvelle usine ainsi qu’un centre de recherche à Dour. Il en irait d’un investissement global de 100 millions d’euros avec, à la clé, la création de 500 emplois. Evidemment, tout le dossier doit être repris.

Comme ses collègues de d'autres familles politiques, le député Jean-Marc Dupont (PS) se veut "optimiste" quant à la concrétisation prochaine de l'investissement de la société Punch. Le député a récemment interrogé le ministre de l'Économie, Pierre-Yves Jeholet (MR) sur la concrétisation prochaine de ce projet. "Un article de presse paru le 25 avril dernier avait, en effet, laissé entendre que le groupe Punch serait éventuellement candidat au rachat d’une usine Ford située à Blanquefort près de Bordeaux en France qui s’apprête à stopper sa production de boite de vitesse," indique Jean-Marc Dupont.

Ses craintes se fondaient sur le fait que Guido Dumarey, créateur du groupe Punch, avait déjà par le passé racheté une usine du groupe américain General Motors qui fabriquait elle aussi des boites de vitesse et qui était située à Strasbourg.

"Suite à mes questions, le ministre a confirmé la promesse d’aide à l’investissement de la Région wallonne qui serait de l’ordre de 11 % de l'investissement de Punch, soit 100 millions d’euros," précise-t-il. "Il a également indiqué que le rachat de l’usine bordelaise ne devrait pas avoir d’impact sur l’investissement prévu par l’entreprise Punch à Dour."

A suivre, d'autant que ce zoning est encore l’un des rares de Cœur de Hainaut à avoir cette taille et une telle accessibilité.