Mons

Les services communaux resteront néanmoins mobilisés pour l’enlèvement et le traitement des boues.

Trois jours après les terribles inondations qui ont frappé la commune de Dour, le bourgmestre ff. Vincent Loiseau (cdH) a décidé de lever le plan d'urgence communal. Le mardi 22 mai, de violents orages et déluges de pluie avaient contraint les autorités communales à déclencher ce plan d'urgence.

Certaines habitations avaient été envahies par les boues et ont dû être évacuées. Des démarches avaient été rapidement entreprises en vue de reloger les victimes mais celles-ci ont étaient prises en charge par leur famille. Ce mercredi et ce jeudi, au regard des préventions météo, le plan d'urgence communal avait été maintenu.

Il est désormais levé mais le travail des pompiers et des services communaux n'est pas encore terminé. "Ils resteront mobilisés pour l’enlèvement et le traitement des boues qui résultent des crues et continueront à assurer les opérations de nettoyage de la voie publique de manière à garantir un retour à la normale pour ce week-end", précise la commune.

Les personnes qui ont subi des dégâts sont invitées à se manifester auprès de la commune. Pour ce faire, des photos doivent être prises et les preuves utiles de dégâts (devis de réparation, facture de travaux,…) préservés. Les assureurs doivent être contactés et l'administration communale contactée. "La commune de Dour va entamer les démarches nécessaires à la constitution d'un dossier de reconnaissance auprès du fonds des calamités."