Mons C'est bientôt terminé le camping pour les judokas

Dans les communes, les systèmes D sont souvent légions pour permettre aux clubs sportifs de bénéficier d'infrastructures dignes de ce nom. Depuis des lustres, le club de judo d'Elouges monte et démonte son tatami au gré des entraînements. Cette fois, c'en est assez ! Des travaux sont prévus dès 2019, du côté de la rue du commerce, dans cette ancienne salle de gym.

"Il y a quelques années déjà, la majorité actuelle DR+ faisait l'acquisition de l'ancienne salle de gym de l'école Notre-Dame d'Elouges. L'idée était d'en faire la "résidence" du club de judo local et plus généralement des arts martiaux", rappelle Vincent Loisea (DR+), bourgmestre faisant fonction de Dour. "Pendant de trop nombreuses années, le judo club Elougeois s'est trouvé dans l'obligation de monter et de démonter le tatami à la fin de chaque entraînement étant donné que ceux-ci se déroulaient dans une salle de gym communale. Nous avons donc procédé à cette acquisition afin de soulager le club de cette lourdeur."

Reste que l'intérieur de la salle présente une certaine vétusté. Désormais, la salle va entrer dans une nouvelle phase. En effet, le conseil communal a décidé d'opérer un lifting intérieur. "Nous avons décidé de consacrer 93.000 euros, fortement subsidiés, à l'aménagement intérieur de cette salle avec des douches correctes et des équipements." La procédure de marché public étant donc lancée depuis la mi-juin, les travaux s'y dérouleront en 2019.