Mons Large succès à Oppagne (1-8) lors de l'interprovincial

Après avoir planté cinq buts à Houdeng et quatre à Gosselies, l’équipe de Pascal Buntinx en a inscrit huit à une équipe d’Oppagne qui n’avait plus connu la défaite depuis octobre 2017.

"Nous n’avions jamais imaginé un tel scénario", commentait le coach. "Nous connaissons un peu le football luxembourgeois qui est athlétique, assez dur dans les duels. Nous ne nous serions jamais attendu à un score aussi forcé. Il est d’ailleurs trop forcé."

Le coach estimait que son équipe avait fait preuve de beaucoup de lucidité sur ses trois premiers contres. C’était 0-3 à la pause mais Oppagne réduisait l’écart à la reprise. "Ce but a boosté notre adversaire mais notre 4e, tombé rapidement, a fait du bien", commente Pascal Buntinx dont l’attention est focalisée sur le suivant. "Le match de la conclusion, c’est le plus difficile. Il ne faut pas tomber dans une certaine euphorie."

Thibault François a inscrit le premier et les deux derniers de son équipe. "Je n’avais pas encore marqué cette saison. Je suis heureux et déçu à la fois parce que j’ai pris un carton qui me privera du match de la montée."

Le joueur estimait lui aussi que l’ampleur du score ne reflétait pas totalement la physionomie du match. "Ce qui est certain, c’est que nous avons été très réalistes et que nous n’avons quasiment pas raté d’occasion de but."

Si l’efficacité est toujours au rendez-vous dimanche prochain, Saint-Symphorien grimpera sans doute en D3 amateurs. "Ce tour final, c’était du bonus mais les joueurs sont occupés à écrire une belle page de l’histoire du club", concluait le coach.