Mons

La police boraine et l'ONEM ont contrôlé plusieurs chantiers ce mardi.

Ce mardi matin, le service d'enquête et de recherche de la police boraine est intervenu en appui des services de l’ONEM pour procéder aux contrôles de divers chantiers du Borinage. La plupart d'entre eux étaient en ordre.

Mais pas à Frameries. Là-bas, les contrôleurs de l'ONEM ont constaté la présence d’une personne « au chômage » qui était employée au noir. Dans la foulée, l’Auditorat de Mons a décidé de placer le chantier sous scellés. Un véhicule a également été saisi.